Etude de l'impact du réchauffement climatique sur la viticulture australienne

logo awt

Les porteurs du projet

Julie BLUHM & Laura LEBRETON

Les origines du projet

Nous avions envie de monter un projet personnel à l’étranger sur le thème du développement durable afin de:
- Montrer notre capacité à le construire, le mener à bien et à valoriser nos résultats.
- Apporter un témoignage de l’impact du changement climatique sur la filière viticole australienne.
- Voir comment sont abordés des problèmes causés par le réchauffement climatique.
- Voir comment les solutions trouvées sont mises en place sur le terrain : juger la durabilité des systèmes mis en place.

Pourquoi l'Australie ?

Nous avons choisi de mener ce projet en Australie car il s’agit aujourd’hui de l’un des pays les plus touchés par le réchauffement climatique. Nous avons pu constater récemment les importants incendies qui ont ravagé les forêts et les campagnes de ce pays.

L’Australie est un grand pays agricole, les conséquences du changement climatique peuvent donc être catastrophiques si des solutions durables ne sont pas trouvées rapidement.
Nous avons choisi la filière viticole puisqu’il s’agit d’un secteur économiquement très important en Australie et qui ressent déjà les conséquences du réchauffement climatique.
De plus, l’Australie a déjà mené plusieurs d’études sur cette problématique.
Les effets du réchauffement climatique commencent à se faire sentir dans les vignobles français, il est donc capital d’apporter un témoignage sur les réflexions des autres pays sur le sujet.

Les objectifs et le déroulement du projet

Avant de partir...

Recherche bibliographique et prise de contact :

- L’impact du réchauffement climatique sur la culture de vignes
- Etat des lieux de la situation en Australie grâce à des articles de presse
- Etat des lieux de la situation en France et les solutions envisagées grâce à la prise de contacts avec l’INRA Avignon par l’intermédiaire de M.Seguin et avec l’ENITAB

Sur place, en Australie...

Nous avons établi trois étapes :
1- Visualisation sur le terrain pour mettre en évidence les impacts du réchauffement climatique sur le rendement et la qualité des vignes.
2- Collecte d’informations sur des recherches ayant été réalisées en Australie pour trouver des solutions durables pour pallier aux impacts du réchauffement climatique.
3- Visualisation sur le terrain des applications des recherches vues précédemment.

De retour en France...

Participation à des colloques sur ce sujet avec l’aide de Mr Seguin durant l’année suivant notre retour.

Création de panneaux explicatifs afin de sensibiliser et d’expliquer notre parcours. Affichage dans l’école, dans les classes des plus petits, ou encore à la médiathèque…

Sensibilisation des citoyens français à l’impact du réchauffement climatique sur les vignes et à l’importance de la durabilité de l’agriculture grâce à des expositions et à une conférence. De la même manière, sensibilisation d'une classe d’enfants.

Partage des connaissances récoltées avec des spécialistes de la viticulture en France afin de suggérer quelques pistes de réflexion sur le modèle Australien pour trouver des solutions adaptées à la viticulture française. Pour cela, des articles de presse seront publiés dans un journal spécialiste de la viticulture.

Budget prévisionnel : 23 210 €